Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 12:34

Ca fait maintenant quelques années qu'est proposé au public un opéra en plein air dans des lieux plus prestigieux les uns que les autres. Cette année, c'est Rigoletto de Giuseppe Verdi dans une mise en scene de Francis Perrin qui est proposé aux amateurs. La première representation a eu lieu hier au soir dans les jardins du Senat à Paris et ce malgré la pluie!!! Jusqu'au dernier moment, j'ai bien cru que la representation allait être annulée. En sortant du bureau, il pleut des cordes. Je telephone pour savoir si c'est maintenu, les organisateurs n'ont pas décidé. J'y vais donc. Au sortir du RER, il ne pleut plus (ouf!!) mais c'est sans compter sur l'averse qui demarre quelques minutes plus tard. Réfugiée sous les arcades en face de l'entrée, la foule paiente tranquillement. Puis à 20h30, le ciel se dégage, les nuages filent, la pluie cesse, la representation aura bien lieu.




21h40 la représentation commence. Le comte Monterone, venu à la cour de Mantoue venger l’honneur de sa fille déshonorée par le Duc est moqué par Rigoletto, bouffon du Duc. Il maudit celui-ci. La fille de Rigoletto, Gilda, tenue à l’écart de la cour par son père, est remarquée par le Duc qui ignore sa véritable identité. Le comte Ceprano, que les railleries du bouffon exaspèrent, organise l’enlèvement de Gilda avec la complicité involontaire de Rigoletto qui comprend qu’il a livré sa propre fille au Duc et il décide de le tuer. Il engage à cet effet le spadassin Sparafucile. Rigoletto, cherchant sa fille, finit par comprendre qu’elle est dans les appartements du Duc. Il exige de la voir. Gilda apparaît enfin et confirme qu’elle a été séduite par le Duc. Rigoletto ne songe plus qu’à la vengeance.

Sparafucile vit dans une auberge avec sa sœur Maddalena. Celle-ci a aiguisé l’intérêt du Duc. Rigoletto y conduit Gilda pour lui montrer la frivolité du Duc, attablé, en train de faire une cour pressante à Maddalena. Rigoletto met au point les conditions du contrat qui le lie à Sparafucile. Gilda revient, habillée en homme, à la demande de Rigoletto. Le Duc reste cependant à l’auberge. Sparafucile, intraitable quant à l’exécution du contrat, cède aux demandes de sa sœur et accepte cependant une nuance : le premier homme qui se présentera avant l’heure dite sera la victime. Gilda ayant surpris la conversation entre frère et sœur, accepte de se sacrifier pour sauver l’homme qu’elle aime. Elle frappe à la porte et se fait poignarder. Rigoletto arrive et prend livraison du sac contenant la victime. Horrifié, il comprend la supercherie, ouvre le sac et découvre sa fille mourante.
C'était la première fois que je tentais l'opéra de plein air (et l'opéra tout court d'ailleurs). J'ai bien assisté à deux ballets (Casse Noisette et Le lac des cygnes) à l'opéra Bastille mais jamais auparavent à un opéra. Et bien, j'ai bien aimé et cela m'a donné envie d'en voir un autre rapidement. J'avais peur de ne pas pouvoir suivre l'histoire correctement mais en m'étant rensignée auparavent sur l'oeuvre de Verdi, pas de soucis! Tiens d'ailleurs c'est comme ça que j'ai découvert que Rigoletto était inspiré d'une pièce de Victor Hugo, Le roi s'amuse (qu'il faudra que je lise un de ces quatre!). L accoustique était bonne. La soirée aurait du etre excellente,je pense, si la pluie ne s'était invitée au spectacle.
 Si je décide de retenter l'expérience car ne doutons pas qu'écouter de la musique par une belle nuit chaude c'est top, je reserverai plus tardivement.

Partager cet article

Repost 0
Published by lilli - dans On sort
commenter cet article

commentaires

Daniel Fattore 28/06/2009 21:40

Si l'opéra vous branche, et surtout en plein air, il paraît que Vérone a une réputation stupéfiante. Sinon, si vous passez vos vacances en Suisse en juillet, il y a toujours Avenches - toujours dans les arènes romaines. Et d'une manière générale, l'opéra est, à mon humble avis, un pur bonheur - quelle que soit l'oeuvre, quel que soit l'endroit. N'ayez pas peur des ors des grandes salles à la lourde tradition...

baticold 11/06/2009 16:02

Bonjour, un petit site de photos sur Paris et son monde et bientôt les que faire...

Présentation

  • : Le blog de lilli
  • : Le quotidien d'une trentenaire parisienne
  • Contact

Pour m'écrire:

Recherche